Sans filet...

Publié le par jeeby2

Je suis de nature assez calme, je fais généralement fort attention à ma Bankroll, pas de tilt aggravé, toujours bien garder assez de Buy In de réserve, etc mais il m'arrive une fois de temps en temps de jouer sans filet, une poussée d'adrénaline, une envie de gambler, pas suicidaire mais presque.

On oublie les limites, on joue pour le plaisir, on flambe et si on perd, et bien on n'en mourra pas.

Un sentiment 'Je m'en foutisme" m'envahit, ce sentiment et cette pulsion sont tout le temps en rapport avec mon état psychologique du moment.
Si je devais vous conseiller à tête reposée ou avec un regard extérieur, je vous dirais que ce n'est pas le bon moment de jouer et tout le monde vous dirait la même chose, il faut être bien mentalement pour jouer un bon poker.

Mais qui a dit qu'il était facile d'appliquer ses propres conseils?

Ce soir est donc un soir ou les choses importantes de d'habitude me paraissent anecdotiques et ma Bankroll en fait partie.
Attention, il ne s'agit pas d'une forme de tilt ou d'automatisme évoqué dans un précédent article qui consiste à gambler à petit feu ici on cherche clairement l'explosion en plein vol.

On le cherche inconsciemment ou c'est du moins ce qui nous attend, puisque mon but premier en adoptant cette stratégie  est bien sur de retirer un bénéfice conséquent de cette action "Kamikaze".

Résumons..

J'ouvre PokerStars, je vois 290$ de Bankroll quand je pense que j'avais encore 800 en juillet... bref.

Mon regard est attiré par l'Extreme Satellite de ce soir, 82$ de Buy In avec 50 sièges ajoutés pour une place à 530$.

Attirant, au pire il me restera 210$.

Ca commence et première main jouée en check/call super passif sur un baby board avec JJ, je ne sens pas vilain en face mais je ne peux/veux pas fold... résultat je call encore river face à son AA après qu'il ait check turn.

Les carottes sont déjà presque cuites et je suis assis depuis seulement 2min, il me reste 600 sur 1500 de départ.
AA un peu après en BB et un beau walk qui me permet de gagner les blinds... chouette.

Je sortirai au bout de 25min en bataille de blinds sur JJ5 avec 88 vs TT.
Next one..

Le processus est en place, le mécanisme est lancé, les $ me brulent les doigts et la mode "Je m'en fous" s'intensifie.

Juste après ma sortie au Sat, je perds 88 vs JJ en bataille de blinds sur une table de Cash Game NL10 contre vilain qui jouait très LAG (Large Agressif).

Il me reste 200$... IN dans le 55$ de 21h et IN sur une table de Cash Game 0.5/1 avec 80$.

5min de lucidité, me font me désinscrire du 55$ avant qu'il ne commence, je suis fatigué et tenir 3h minimum pour atteindre un peu plus que l'itm sera clairement impossible.

Je continue à perdre.. je saute dans le Battle of Europe sur Bettson en ayant rien vu depuis 1h, je balance AQs au bouton (700) au BB 80 après 2 limp. 1 limper call avec TT et me renvoit à la maison.

Il ne reste donc que le Cash Game, je joue sans filet, pas peur des vilains mais pas fou non plus.
Je passe rapidement de 80 à 105$ puis au bout de 40 mains...





Conclusion

Malgré un comportement suicidaire, je sauve mes fesses pour ce soir, j'aurais pu écrire ces lignes en étant broke ou presque. Le résultat est tout autre puisque je finirai positif.

Mais comme la façon de jouer à une table, ce n'est pas le résultat qui est le plus important mais la façon dont vous avez joué et je sais que dans mon cas ce soir, c'était clairement EV-

A méditer...




Publié dans Mon parcours

Commenter cet article

eiffel 12/08/2009 10:25

mode "je m'en fous" et "je veux me refaire", non ?

en tout cas, bravo pour cet article très lucide!