Un Belge à Marrakech (Episode 3)

Publié le par jeeby2

Samedi 26/09, 21h15
Je viens de vivre un de mes moments les plus stressants en live mais pas le temps de revivre tout ça, mon estomac crie famine... Quoi que...

Je m'installe à une table avec 3 autres joueurs du Club Poker qui se sont qualifiés.. on essaie de leur faire comprendre qu'on veux vite être servi car notre tournoi commence à 22h00 mais le Maroc ne semble pas être un pays où le stress existe et tout doit se faire en prenant son temps.

Résultat, il est 21h40 et je n'ai toujours pas le plat principal, le choix est vite fait, le dessert passera à la trappe.

21h50, il serve enfin le plat, 10min après... à peine, je suis en route vers ma chambre d'hôtel pour aller me rafraichir, changer de vêtements.

J'avais entre-temps été m'inscrire pour déjà avoir mes places et pouvoir arriver un peu après le début.

22h20, je m'installe à la table et ils n'ont pas encore commencé.
Visiblement je ne suis pas le seul à être en retard.

La composition de la table est assez variée: à gauche du groupier "Tilou", membre légendaire du CP, puis moi, à ma gauche "Artplay", animateur du CP, ensuite Roger Haraibedian qui nous rejoindra 20min plus tard.
Les 3 autres à la tables sont des réguliers marocains dont un super prétentieux.

1ère heure
Rien à raconter, je ne touche rien du tout, rien de rien, je tenterai quelques coups mais toujours plus fort en face.
Artplay joue 80% des mains et montre presque tout le temps des monstres et Roger dort, on est obligé de le réveiller quand c'est à lui de jouer.

Résultat, une table à s'endormir facilitée par une digestion en plein travail et la fatigue de Roger communicative. Mon tapis est passé de 10 000 à 5 000.

On est aux blinds 150/300, je touche enfin une main et pas n'importe laquelle: AA.

Un peu d'acting, je relance de manière nonchalante à 1000 en UTG+1.
Alors que je pensais seulement prendre les blinds vu mon image de coffre fort suisse, je vois Roger partir à tapis pour +- 3000 et le Reg prétentieux à sa gauche relancer à 10 000.
Tout le monde fold et je call tout heureux avec ma paire d'As.

Par habitude, chaque fois que mon tapis est mis en jeu, je me lève et Roger me regarde en rigolant en me disant que c'est à lui de se lever et pas à moi :)

Il retourne JJ et le reg prétentieux montre QQ sur un ton énervé.

La joie est de courte durée, le croupier annonce le flop et la première carte est une dame, pas de miracle pour le reste, je sors sans faire d'erreurs mais également sans gloire et avec un sentiment de frustration.

Ensuite, pas grand chose, je me lève, prends mes affaires et quitte la salle discrètement en me demandant ce que j'ai fait au dieu du poker...

La suite de la soirée n'est pas très intéressante, direction le bar et il sera déjà temps de penser au Sat de demain...



Publié dans Live "A l'étranger"

Commenter cet article

eiffel 01/10/2009 01:20


argh !!!

so sick...