Arac Attack

Publié le par jeeby2

Il y a quelques jours je vous parlais de passage à Paradisio avec en prime quelques photos souvenirs.

J'étais motivé pour établir des objectifs à court et moyen terme et approvisionner régulièrement ce blog pour vous conter mes aventures ou les différentes actualités.
Seulement ce début de semaine ne s'est pas passé comme prévu et il semble que j'ai ramené autre chose comme souvenir de Paradisio que les quelques photos que je vous ai montrées.

Tout commence samedi soir, en arrivant à la maison, je vois que j'ai été piqué à la jambe rien de grave, ça passera.

Dimanche, cette piqûre de rien du tout au mollet commence à prendre des allures inquiétantes et grossit de façon suspecte, et je constate que j'ai la même chose au tibia de l'autre jambe... Bon ok, ça va passer.

Mais à force de se dire que ça va passer, cette "chose" évolue et lundi fin de journée me voila avec la moitié de la jambe gonflée des 2 cotés, et ça commence vraiment à être inquiétant.
Tout mon corps se sent attaqué, je suis complètement KO comme si j'avais choppé la grippe.

Pour me rassurer, madame au téléphone depuis le travail me dit que c'est peut être la grippe mexicaine ou bien une piqûre d'araignée et qu'on ne rigole pas avec ça car elle a entendu d'un collègue, qu'un jour quelqu'un s'était fait piquer par une bestiole inconnue, il n'avait pas réagit à temps et le lendemain, il était mort... Merci pour ces légendes urbaines, ça me rassure.

En rentrant du travail, elle me trouve devant la TV dans un sale étât et veux m'emmener à l'hôpital, "que nenni" ce n'est pas une petite bête qui va terrasser la grande mais je suis quand même mal, j'ai froid (il fait 25°) et mal partout.

Finalement, le lendemain, je me décide à aller à l'infirmerie du travail qui m'avoue que ce n'est pas joli joli et me donne des antibiotiques et une crème.

Conclusion
Pas la forme ! Et le moindre bad beat me faisait descendre 6 pieds sous terre, un manque de motivation et une grosse envie de dormir, pas de quoi jouer mon A Game.

Aujourd'hui, je reprends des couleurs (même si je suis toujours sous antibiotique) et je compte bien élaborer un plan d'action pour les prochaines semaines.
Car il n'y a rien de pire pour un joueur de poker que de se laisser aller à tout et n'importe quoi sans suivre un objectif précis.

Publié dans Divers

Commenter cet article

jeeby2 08/08/2009 04:15

Merci merci ^^

Ca va mieux avec les antibiotiques, j'ai survecu à la mystérieuse bête.

ezeki4l (nice hand sir) 06/08/2009 23:24

quelle m**** ! Ou l'apanage du pas de bol... Allez, remets-toi vite!

eiffel 06/08/2009 22:56

bad beat IRL !
bon rétablissement et GL !